La retouche photo: obligatoire?

Doit-on obligatoirement retoucher nos photos ?

C’est une question qui est souvent posée dans les groupes de photographes débutants. Et bien que les opinions se divisent en deux camps (les puristes qui croient que la retouche photo c’est de la triche et les pro-retouches qui eux, ne peuvent vivre sans leur Photoshop) il n’y a pas de mauvaise réponse. Mais voici mon avis sur la question.

À l’ère du numérique, je crois que la retouche photo fait désormais partie du travail du photographe. C’est l’évolution naturelle de la profession. Est-elle obligatoire? Pas nécessairement. Mais refuser de passer par la case retouche c’est un peu comme une grande entreprise qui produirait toute sa correspondance à la main. Bien sûr, ça reste fonctionnel. Les clients, les fournisseurs recevront leurs lettres en bonne et due forme. Mais ça manquera cruellement de professionnalisme. Et surtout, ça dénote un refus flagrant d’évoluer.

Pour certain, le diable, Photoshop et Lightroom, c’est un peu la même entité. Et j’admets que ces logiciels peuvent paraitre déroutants pour le novice. Surtout quand on voit ce qui se fait sur le marché de la publicité. On a tous en tête l’image du modèle sans une once de gras, aucune ride et où la cellulite n’a jamais fait partie de sa psyché. L’hyper-retouchée, en quelque sorte. Normal alors de crier à la triche. Et surtout, d’être découragé. Mais la retouche photo c’est beaucoup plus simple que ça.

D’abord, il y a la retouche de base : ajustement de la luminosité, des contrastes, optimisation des couleurs, passage en noir et blanc, netteté.

Pour les plus avancés : retouches de peau et esthétiques.

Pour les experts : retouches esthétiques avancées, modulation de l’apparence corporelle (amincissement, changement de couleur des cheveux, des yeux, lissage de peau, etc.).

Pour ma part, je compare toujours la retouche photo au maquillage d’une femme. Le maquillage (pour la gente masculine) sert avant tout à rehausser la beauté naturelle déjà présente. Ainsi, on ajoutera un trait de crayon sous les yeux pour un regard pétillant ou un petit coup de fard à joues pour un air pimpant. Mais en aucun cas, il ne sert à masquer le visage. La retouche photo est basée sur le même principe. Elle sert à mettre en valeur les qualités déjà présentes de votre image et à lui donner le petit « oumf » nécessaire pour faire passer votre travail à un niveau supérieur. Elle sert aussi à explorer diverses avenues artistiques. Mais une chose est certaine, vous ne ferez jamais d’une mauvaise prise, une bonne photo, peu importe les artifices que vous y ajouterez. Dans cet optique, je vous encourage donc à user des outils qu’offre les logiciels de retouche photo et à vous enlever de la tête que vous trichez.

Dans mes prochains billets, il me fera plaisir d’aborder avec vous diverses astuces de retouche afin de vous aider à vous familiariser avec le procédé. Ainsi, pour ceux et celles qui ont l’habitude d’entamer un chapelet à la simple prononciation du mot Photoshop, vous pourrez rangez vos croix. Promis, vous n’en aurez plus besoin.

 

Julie, la photographe qui n’avait même pas peur de Photoshop.

Les commentaires sont fermés.